La pirogue

C’est l’histoire d’une trentaine de migrants qui n’ont pas la vie facile et qui décident de partir à la recherche d’une vie meilleure pour à la fin retourner à la case départ.

Nous avons trouvé ce film tragique. Il permet de mieux comprendre le voyage d’un migrant qui est long et périlleux. Ce film nous a permis de comprendre que des personnes d’autres pays n’ont pas la même vie que nous.

Nous avons retenu la scène de la tempête qui est assez violente et triste, elle sème le chaos dans la pirogue et ajoute une ambiance très sombre. L’autre scène que nous avons retenue c’est quand le poulet se fait saigner car c’est aussi triste que quand un passager de la pirogue meurt. La dernière scène que nous avons retenue est la scène où les pieds des quelques migrants survivants sont filmés à l’arrivée, cela montre que le trajet a été fatal pour plusieurs hommes.

Benjamin et Corentin

L’histoire du film est intéressante car Moussa Touré a voulu passer un message fort pour montrer aux jeunes que cette longue traversée est dangereuse.

J’ai compris que les sénégalais ont beaucoup de superstitions notamment des rites avec une eau étrange avant un combat, une bouteille porte-bonheur sur un navire et au contraire une fille qui porte malheur.

Il y a une vie quotidienne qui semble  » normale  » à bord de la pirogue, ils jouent comme sur terre alors qu’ils sont en mer. On voit aussi qu’ils se soutiennent, ils veillent les uns sur les autres mais la peur les divise.

J’ai trouvé la scène de la tempête très impressionnante car on voit bien les vagues violentes mais c’est peut-être un peu trop rapide.

Je trouve la fin du film assez émouvante quand l’on voit que ce voyage dangereux et périlleux parait inutile, mais je crois qu’ils reviennent renforcés mentalement. Ils ont affronté la mer et la mort.

Joao, Robin et Joan

Nous avons beaucoup aimé ce film. J’ai trouvé que cela changeait des films d’action américains que je visionne habituellement.

Nous avons trouvé le voyage trop long mais cela peut nous montrer comment le temps passe dans la pirogue. C’était comme pousser à bout un homme pour voir ses limites. Le moment où la caméra filme leurs pieds à l’arrivée est très émouvant : cela montre la difficulté du voyage et le nombre de passagers survivants.

Le film permet de mieux comprendre la vie des migrants, ils partent pour de nombreuses raisons. Il m’a appris que sans papiers on ne peut pas rester dans un pays.

André et Théophile